par

Dans:A la une, Interview, Notre actu

Commentaires fermés sur En vacances, inaugurez votre carnet de voyages.

 Le temps béni des vacances est revenu. Et si vous en profitiez pour savourer une manière originale de conserver vos souvenirs ? C’est le moment de découvrir les joies du carnet de voyages et de vous constituer un livre de souvenirs que vous aurez plaisir à partager et à consulter toute l’année. Comment s’y prendre? Voici quelques astuces partagées par Soixante5

 

En premier lieu, la question à se poser concerne celle du matériel ? Que vous partiez pour un week-end de villégiature ou pour un tour du monde, voyagez léger. Un simple carnet horizontal ou paysage peut vous suffire, de préférence avec un format suffisant pour vous permettre de vous exprimer. Si vous avez prévu de dessiner ou de coller des photos, préférez un carnet au papier non ligné. Choisissez également une couverture suffisamment épaisse pour que le carnet puisse se conserver longtemps. Un bloc-notes spiralé vous permettra également de pouvoir replier la couverture afin qu’elle soutienne votre création. Et puisque vous aurez à vous en servir souvent, préférez également un papier de qualité dont vous apprécierez la douceur (comme ceux que vous proposent Soixante5). Le plaisir du carnet de voyage est tout autant dans sa réalisation que dans sa lecture. Le support que vous utiliserez doit être agréable à manipuler pour entretenir votre désir de création.

 

Photos, collages et dessins, choisissez votre mode d’expression

 

Votre carnet de voyages peut ne contenir que des textes ou des dessins, mais vous pouvez aussi l’agrémenter de photos. Dans ce cas-là, vous prendrez soin de prévoir les emplacements de vos photos qui seront souvent collées à votre retour. Vos textes et vos croquis pourront se dérouler avec ces emplacements réservés au fil de vos pérégrinations. Un simple crayon HB peut également vous permettre de coucher vos observations et vos émotions en réalisant de petits croquis. Dessins instinctifs, dessins sur le vif, dessins d’observation, dessins de mémoire ou d’après photos, à vous la liberté du carnet de voyages qui stimule votre inspiration et votre talent. Pensez aussi à utiliser la technique du collage qui élargit vos modes d’expression. Le plus souvent, les collages de petits objets, de papiers, coquillages ou autres matériaux naturels, se fondent dans le reste de la page et ils viennent compléter vos textes et vos images.

 

Et pour les textes, laissez libre cours à vos envies

 

Vous pouvez choisir de coucher un texte que l’on aura plaisir à lire tel qu’un récit, une poésie, un conte, ou quelques lignes qui seront posées pour leur aspect visuel (calligraphie, graphisme), ou encore un texte installé à la façon d’une bande dessinée. Dans tous les cas, faites en sorte que ces textes s’intègrent harmonieusement dans votre mise en page et respecter la consigne d’une belle écriture, bien déliée, qui puisse être relue par d’autres que vous si vous prévoyez de partager vos souvenirs de voyage. Vous pouvez raconter tout ce que vous voyez, ce qui vous procure de l’émotion, mais aussi vos réflexions, vos interrogations et vos pensées. En somme, tout ce qui vous inspire peut-être le sujet de votre prose. Pourquoi pas aussi un récit dans lequel vous racontez ce que vous avez fait, les personnes rencontrées, les découvertes réalisées au cours de votre voyage.

 

Sachez que Les voyageurs, les explorateurs et les aventuriers du passé conservaient la trace de leurs voyages en créant de superbes carnets qui sont parfois aujourd’hui conservés comme de vraies œuvres d’art. Sans avoir à égaler ces illustres prédécesseurs, vous pouvez vous aussi savourer tout le plaisir de retenir ainsi d’une manière toute personnelle le souvenir de vos périples. Bon voyage et bonnes vacances !