par

Dans:A la une, Interview, Notre actu

Commentaires fermés sur Les mille et uns bienfaits de la pratique du golf.

Avec 65 millions de pratiquants à travers le monde, le golf est le sport individuel le plus couramment pratiqué. En France, le nombre de licenciés ne cesse d’augmenter et ce succès s’explique par les nombreux attraits d’une discipline qui multiplie les atouts. Ludique, apaisant, alliant la maitrise de soi, l’évasion, la marche, le contact avec la nature, la petite balle blanche n’a pas fini de faire des adeptes.


 

Dès 7 ou 8 ans, on peut s’initier au golf et c’est un sport qui se pratique jusqu’à un âge avancé, selon les capacités de marche et de réalisation du swing (le geste de frappe de la balle). La plupart des débutants commence au-delà de la quarantaine. Malgré sa réputation d’être un sport onéreux, il se démocratise et on peut le pratiquer de plus en plus facilement du fait de la multiplication des parcours. Pour la plupart de ses pratiquants, le golf ne représente pas une activité aussi exigeante que le jogging, le tennis ou d’autres sports à succès, mais il reste une activité physique. En tant que tel, il allie des bienfaits sur la santé mais aussi des bienfaits psychologiques.

 

Le Golf entretient la forme et renforce la santé

 

En premier lieu, le golf permet d’apprécier tous les bienfaits de la marche, l’un des sports d’endurance les plus bénéfiques qui soient. Effets pulmonaires, vasculaires, articulaires et musculaires, il agit ainsi sur tout le corps pour un état de santé renforcé. C’est ainsi que la pratique du golf est parfaite pour lutter contre l’obésité et les maladies métaboliques. Non seulement la personne sédentaire trouve dans le golf de quoi se dépenser et améliorer sa forme mais le défi sportif qu’elle propose est ouvert à tous. Une personne souffrant d’embonpoint peut le pratiquer sans avoir à rester sur la touche, comme ce serait le cas dans un autre sport collectif.

 

Par ailleurs, le golf est aussi un véritable sport qui sollicite tous les muscles. La répétition des efforts que représente une marche de quatre heures sur un parcours souvent vallonné est particulièrement bénéfique. Le haut du corps est également sollicité par le mouvement de balancier du swing. Le bas du corps, au moment de l’impact, génère une puissance et une vitesse rarement atteinte dans d’autres disciplines. Il n’est que de voir les abdominaux de certains joueurs professionnels pour se convaincre des effets impressionnants du golf sur la forme physique de ses afficionados.

 

Un sport qui apaise et qui développe le contrôle de soi

 

Se déroulant au grand air, le golf est une discipline qui vous rapproche de la nature. Poissons, écureuils, oiseaux, arbres et végétaux … arpenter un parcours de golf, c’est aussi découvrir un véritable écosystème que l’on peut observer à loisir. En même temps que vous tapez la balle, ce sont vos soucis et vos angoisses qui s’envolent. Discipline anti-stress par excellence, le golf est à rapprocher des pratiques comme le Yoga ou le Tai-chi. La plupart du temps, l’adversaire n’est autre que le parcours lui-même. Il n’y a aucune animosité à ressentir envers une personne physique et personne à vaincre. Votre partenaire de jeu reste un partenaire. Améliorant l’équilibre, le golf enseigne l’art de la maitrise de soi, le contrôle de l’espace et de son corps. C’est un exercice idéal de concentration et il est souvent recommandé aux personnes âgées qui souffrent de vieillissement neurologique.

 

Le Golf est une activité sociable propice aux échanges

 

Le Golf est une activité physique pour de nombreux pratiquants, mais c’est aussi l’occasion de se rassembler et d’échanger. Vous pouvez ainsi passer du temps avec votre conjoint, vos enfants ou vos amis, rencontrer d’autres personnes, élargir votre réseau d’influence ou nouer de nouvelles relations d’affaires. Le golf fait alterner les temps forts et les temps faibles. Cette alternance confère un rythme très particulier à la pratique. On peut prendre le temps de discuter avec ses partenaires lorsque l’on se dirige vers sa balle. Lorsque vous vous dirigez vers le trou suivant sur le parcours, le moment peut être tout à fait indiqué pour glisser une carte de visite dans son porte-tee (à découvrir: les modèles de porte-tee très élégants proposés par Soixante 5.) On peut également échanger lors des temps forts avant de frapper un swing pour requérir un conseil ou une information.

 

Pour finir, notons que le golf présente l’avantage d’être un sport où l’on peut progresser constamment et jusqu’à un âge très avancé. Les contre-indications sont rares. En dehors des personnes souffrant d’affections cardiaques, respiratoires ou articulaires qui interdisent la marche, chacun peut le pratiquer à tout âge. Les seniors trouveront toujours de quoi s’amuser sur un parcours. Il est d’ailleurs courant de croiser des personnes de plus de 70 ans sur le green. Une étude scientifique suédoise (publiée dans le Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports) a même démontré que l’espérance de vie d’un golfeur serait supérieure de cinq ans à celle d’un non-golfeur !